Comment le plastique est-il recyclé ?

bouteille plastique recyclable

Il faut savoir que les bouteilles d’eau ont vu le jour vers la fin du 19ème siècle. Les bouteilles étaient surtout en grès afin que l’on puisse voir une sélection de bouteille en verre. Dans les années 60, les premières bouteilles en PVC voient le jour. Dans les années 90, le pet prend place au PVC, qui est très rarement utilisé dans l’emballage alimentaire en raison des risques pour l’environnement et pour l’homme.

Quels sont les deux types de plastiques ?

On retrouve tout d’abord les bouteilles en plastique à usage unique transparent comme les bouteilles plastiques recyclables d’eau minérale. Elles sont généralement en PET ou Polyéthylène Téréphtalate. Le PET est particulièrement résistant au choc, léger, transparent et imperméable à l’eau, aux arômes et aux gaz, c’est pourquoi il est produit en tonne.

Ensuite, il y a la sélection de bouteilles en plastique opaque comme les bouteilles de lait ou encore les bidons de lessive. Ils sont fabriqués en PEHD ou Polyéthylène Haute Densité. C’est un matériau opaque ou translucide, qui résiste très bien aux produits chimiques, aux chocs et aux corps gras.

Comment se passe le recyclage du plastique transparent ?

Afin de leur donner une seconde vie et pour une meilleure gestion des déchets, ces bouteilles transparentes recyclables en PET passent d’abord dans un tamis. Les bouteilles sont secouées pour se débarrasser des déchets et de la vapeur y est injectée afin de décoller les étiquettes puis, elles sont broyées en paillettes. Ces paillettes sont nettoyées afin de retirer la colle puis remises dans l’eau où elles vont être scindées en deux : le PEHD qui va flotter et le PET qui va couler. Elles seront ensuite pressées et séchées. Le recyclage des déchets amène à la fabrication de nouvelles bouteilles, de fibres polyester pour fabriquer les tissus et les moquettes, ou d’ouate pour rembourrer les couettes. Vous aurez plus d’informations chez Eco-Lo.

Le recyclage des bouteilles en plastique opaque

Ces bouteilles sont jetées dans une poubelle de tri afin de réduire au maximum la pollution et pour être réutilisées. Le procédé est assez similaire étant donné que ces bouteilles passent dans un tamis pour être broyées en paillettes. Elles seront ensuite fondues pour former des joncs qui seront sectionnés en granulés gris de polyéthylène. Elles seront transformées en nouveaux flacons, en arrosoirs, en chaise de jardin, en siège auto ou encore en tubes et en canalisations.

Mais quelles sont donc les alternatives aux emballages en plastique ?

Afin d’éviter l’accumulation des déchets plastiques, vous pouvez opter pour la consommation d’eau du robinet, qui est potable. Cela évitera d’utiliser des millions de bouteilles en plastiques. Aussi, il existe d’autres alternatives à l’usage de packaging en plastique :

  • La carafe filtrante : elle est dotée d’une cartouche au charbon actif qui va retenir le chlore, donnant un meilleur goût à l’eau, lutter contre le calcaire et les autres métaux indésirables.
  • La bouteille filtrante : le même procédé est utilisé, sauf que vous pouvez emmener votre bouteille plastique recyclable partout avec vous. Aussi, le filtre est plus léger car il s’agit d’un disque filtrant.
  • Le charbon actif Binchotan qui vient tout droit du Japon et qui se place au fond de la carafe pendant 3 mois environ.
  • La bouteille en verre : une alternative intéressante et moins chère aux matières plastiques. Elle n’altère pas le goût de l’eau et les bouteilles peuvent être recyclées à 100%.
  • Les gourdes en inox : c’est un accessoire zéro waste, esthétique, sain et super résistant pour limiter l’usage de bouteilles et flacons en plastique.
  • Le filtre sur robinet, réduira sans aucun doute l’empreinte carbone. Placé au bout du robinet, il va retenir le chlore, les bactéries et les résidus de pesticides. Il faut le changer tous les 3 mois.