3 meilleures pratiques pour repeindre ses murs extérieurs

Partager cet article

Peindre est un travail délicat. C’est d’ailleurs pour cette raison que ce métier est pour la plupart du temps réservé aux spécialistes en raison des nombreuses étapes à prendre en considération. De plus, faire de la peinture exige que vous preniez certaines dispositions particulières, notamment lorsqu’il s’agit de repeindre vos murs extérieurs. Pour cause, ces derniers sont soumis aux intempéries climatiques. Concrètement, comment les repeindre efficacement ? Nous vous dévoilons dans ce guide les trois meilleures pratiques pour repeindre vos murs extérieurs.

 

Le nettoyage des murs

 

C’est l’une des pratiques pour réussir à repeindre vos murs extérieurs. Il est recommandé d’ôter la poussière et toutes autres impuretés des surfaces avant de les travailler. Cela garantit en partie la qualité de votre travail. Le balai-brosse est l’outil le plus adapté pour effectuer ce nettoyage préliminaire. Pour les murs lavables, quelques jets d’eau sont nécessaires pour les rendre plus propres. Par ailleurs, pour obtenir un résultat satisfaisant, vous pouvez solliciter l’aide de la compagnie de peinture la plus proche de chez vous.

 

La correction des imperfections

 

Pour faciliter l’adhésion de la peinture, hormis le nettoyage, la réparation des murs est aussi importante. Tous les trous doivent être comblés. L’objectif est d’obtenir finalement une surface lisse et sans défauts. Un tel espace est parfait lorsqu’on désire appliquer une peinture à l’eau. Cela dit, un enduit de rebouchage vous aidera à corriger les défauts des murs, quelles que soient leurs natures et causes. Servez-vous d’un pistolet pour réussir cette action. Les excédents d’enduits ne doivent pas être laissés pour compte. Poncez-les avec du papier de verre ultra-fin. En appliquant toutes ces astuces, vous obtiendrez un mur propre, lisse et exempt de toutes imperfections.

 

La protection des éléments intégrés au mur

 

Les éléments intégrés à un mur extérieur comprennent entre autres les gouttières, les cadrans des fenêtres et des portes. Ces derniers ne sont pas destinés à être peints. Il convient donc de les protéger. Pour ce faire, il existe plusieurs alternatives. Cependant, la plus simple consiste à vous servir d’un ruban de masquage. Il est crucial d’être assez précis dans vos délimitations afin de ne pas faire d’erreur. Il est important de savoir que la prise des mesures de protection est également nécessaire durant l’application d’une peinture à huile par exemple. Le sol en bas du mur nécessite également d’être protégé par une couverture ou une toile spécifique. 

Articles similaires

Formation

Suivre une formation en DDA assurance

La Formation DDA (Droit de Distribution d’Assurance) est un aspect crucial du secteur de l’assurance en France. Elle vise à garantir que les professionnels de